Détail de l'offre

Retour aux offres

Secteur

Enseignement supérieur

Description de l'entreprise/de l'organisme

Le Centre Michel Serres porte les actions "Innovation" d'heSam Université et forme des étudiants de niveau Master et Post-Master.

Le Centre développe des partenariats avec des entreprises et des institutions dans la cadre de ses projets d'innovation. Ces derniers sont avant tout concrets et utiles à leurs commanditaires et ont pour but d'ancrer les étudiants dans le réel et de les initier à une démarche collective et collaborative.
Le Centre Michel Serres fonde ses projets et ses enseignements sur une pédagogie résolument interdisciplinaire, proposant ainsi à ses étudiants une formation inédite.

Description du poste

Le Centre Michel Serres vous propose de rejoindre une équipe pluridisciplinaire travaillant sur le thème : « Inventer le futur des territoires / Prospective et innovations citoyennes et sociales dans les projets territoriaux »

Ce projet innovation est proposé dans le cadre d’un programme de recherche et d’intervention initié par le Centre Michel Serres et le laboratoire d’excellence Dynamite, en partenariat avec la caisse des Dépôts et Consignations. D’autres partenaires sont associés au projet comme l’entreprise LBMG Worklabs ou la 27ème Région.

Le contexte de la demande :
Ce projet s’inscrit dans un programme plus large dont l’objectif est de proposer une réflexion – associant des acteurs académiques, institutionnels et associatifs – sur les objets et les méthodes de la prospective et du projet au sein des territoires ( urbains, ruraux, industriels, mixtes). Il renvoie donc à une triple ambition :
- Echanger sur les méthodes utilisées par des chercheurs d’ancrages variés pour penser l’évolution territoriale (géographie, aménagement-urbanisme, design, architecture, management, économie…),
- Débattre de la nécessaire co-production de ces méthodes avec les acteurs institutionnels de l’action territoriale,
- Ouvrir une réflexion commune avec des acteurs de statuts divers proposant de nouvelles modalités de réflexion participative sur le devenir des territoires.

Ce programme a donc une forte orientation méthodologique pour identifier les difficultés de médiation entre savoirs (académiques) et action (territoriale). Il s’appuie sur des expériences concrètes de prospective ayant associé le milieu académique et différents acteurs publics (collectivités territoriales, agence d’urbanisme, CGET, associations…) et sur une démarche pluridisciplinaire nouvelle de projets pédagogiques et d’études, initiée au Centre Michel Serres (heSam Université).

Le concept de « territoire » est dans cette approche considéré dans sa double dimension : savoir scientifique d’une part au cœur de différentes démarches disciplinaires et outil de l’action publique d’autre part. Ce concept a imposé la production d’une « boite de bricolage » interdisciplinaire largement discutée dans la recherche actuelle en France (CIST, PACTE…) mais dont la rencontre avec les réflexions et les demandes de l’action publique reste à clarifier et probablement à amplifier.

Les porteurs de ce programme de recherche (un premier atelier de réflexion a eu lieu le 30 Novembre 2016 dont le déroulé et les premières conclusions serviront de base initiale au projet proposé au étudiants pour le semestre) s’inscrivent directement dans cette vision. Cette conception, fondée notamment sur l’implication et l’engagement des individus et les actions dites « locales » est également développée de façon croissante par des collectifs (27ième Région, Robin des Villes…) autorisant la production de récits prospectifs nouveaux.

L’objectif du programme de recherche est d’examiner les modalités d’une interaction plus forte entre ces acteurs à partir de démarches de projet diverses en particulier celles menées au Centre Michel Serres (heSam Université). La particularité des projets menés dans ce centre est d’appréhender l’ensemble des échelles territoriales, du grand territoire aux bâtiments dans le cadre de commandes formulées par des acteurs publics et privés dans une double perspective interdisciplinaire et de pédagogie par le projet.

L’interdisciplinarité est donc ici à appréhender non seulement du point de vue scientifique (croisement entre disciplines) mais également du point de vue de la rencontre entre champs académique, institutionnel et associatif autour de cette question de la prospective et du projet de territoire. Cette réflexion sur le projet a pour ambition de participer au renouvèlement des réflexions sur la prospective territoriale.

Objectifs et résultats attendus :

Le projet proposé aux étudiants est à la fois inscrit pleinement dans la méthodologie pédagogique et de réflexion pluridisciplinaire et d’innovation du centre Michel Serres pour l’innovation, et radicalement nouveau en ce qu’il sera intégré au déroulement de la recherche entamée sur les formes et méthodologies d’une prospective territoriale pluridisciplinaire. Les travaux du groupe de travail associeront l’équipe d’étudiants du Centre Michel Serres, des chercheurs d’heSam Université et des acteurs des territoires.

Le projet vise trois objectifs principaux :
- Proposer une synthèse des méthodes d’analyse et de prospective du territoire en France, synthèse complétée de comparatifs internationaux ;
- Formaliser une proposition de nouvelles méthodes interdisciplinaires et pédagogiques d’appréhension du projet de territoire. Parmi la vingtaine de projets menés au Centre Michel Serres depuis sa création, le choix de plusieurs terrains d’expérimentation constituera une base privilégiée, mais non exclusive, pour appuyer cette formalisation (d’autres terrains et actions menées par les partenaires et acteurs du projet global de recherche et d’intervention seront étudiés) ;
- Expérimenter totalement ou partiellement les propositions méthodologiques sur un ou plusieurs terrains et/ou projets en relation avec les partenaires évoqués précédemment.

Description du profil recherché

Pour explorer ces domaines et contribuer directement à la mise en place de réponses aux questions posées, le Centre Michel Serres recrute 10 étudiants pour un semestre Michel Serres qui se tiendra de février 2017 à juillet 2017.

Les disciplines retenues pour ce projet :
Du fait de la diversité des sujets abordés lors du projet, un grand nombre de disciplines pourra être mobilisé sur le projet : aménagement du territoire-géographie, sociologie, sciences politiques, management et économie, design, information-communication, ingénierie, architecture, philosophie, droit public, médiation, tourisme…

Les étudiants retenus sur le projet constitueront une équipe pluridisciplinaire, encadrée par un chef de projet entouré d’une équipe associée d’enseignants-chercheurs multidisciplinaire. Ils travaillent en liens étroits avec le commanditaire du projet d’innovation.

- Ils consacreront une partie (3 jours par semaine) de leur semestre au projet « Inventer le futur des territoires »,
- En parallèle, chaque étudiant déploiera, sur la seconde partie du semestre (2 jours par semaine), un « projet de connaissances », au sein d’un groupe de 2 à 4 étudiants, sur des thématiques proposées par le Centre Michel Serres.

Pour participer à ce projet du Centre Michel Serres, les candidats devront :
- Soit être inscrits en M1 ou M2 au sein d’un établissement d’enseignement supérieur,
- Soit être titulaire d’un Master ;

Description de l'expérience recherchée

Avec le semestre du Centre Michel Serres, plongez dans une expérience unique et innovante.
Le temps d'un stage, devenez votre propre patron et prenez place au sein d'une petite équipe jeune, dynamique et créative !

Date de prise de fonction

Février 2017

Rémunération envisagée

554,40 € nets mensuels (si temps complet)

Lieu

Paris 13e

Adresse postale du recruteur

151 boulevard de l'hôpital 75013 paris

Site web de l'entreprise/de l'organisme

www.hesam.eu

Informations complémentaires / renseignements

Le dossier de candidature doit comprendre les éléments suivants :
- une lettre de motivation ;
- un CV ;
- le relevé des notes obtenues lors de la précédente année universitaire.

Deux sessions de recrutement sont prévues :
- 13 janvier 2017 (date limite de réception des dossiers)
- 27 janvier 2017 (date limite de réception des dossiers)
Le recrutement peut être réalisé dès la première session de recrutement. La seconde session sera opportune si l’équipe-projet reste à compléter.

Haut de page

Compte candidat

> > Créer un compte