Mieux comprendre le statut d’intermittentLes actualités du statut d’intermittentLes intermittents en chiffres

Le statut d’intermittents en chiffres


En 1974, le nombre d’intermittents était de 19.100. On en comptait 28.750 en 1984, 68.900 en 1994 (dont 53.000 indemnisés) et 123.000 en 2002 (dont 102.223 indemnisés).
Une des premières conséquences de la réforme de 2003 fut la chute d’environ 30 % du nombre des intermittents, selon leurs syndicats et coordinations. Depuis, leur nombre est reparti à la hausse. Au 31 décembre 2003, on dénombrait quelques 79.835 intermittents indemnisés. Ils étaient 105.826 en 2009.

Une étude a été effectuée par la Direction des Etudes et des statistiques de l’UNEDIC en 2002 sur l’évolution du statut d’intermittent :

La population des intermittents a été multipliée par 2 en 10 ans (+109 % entre 1992 et 2002). Les prestations versées ont augmenté de 150 % et les cotisations encaissées au titre de l’assurance chômage ont augmenté de 148 % (entre 1992 et 2002). Le volume de travail a augmenté de 40 % sur cette même période et la masse de contrats de 160 % ce qui révèle un travail fragmenté en contrats de plus en plus brefs.
De 1995 à 2003, les données de la caisse des congés montrent une relative stabilité des salaires (-6 %).

Au 31 décembre 2002, 67.4 % des personnes indemnisés étaient des hommes, situation équivalente actuellement.
La population relevant de l’annexe 10 est bien plus nombreuse que celle relevant de l’annexe 8.
Plus de 45 % des allocataires indemnisés résident à Paris.

>> Retour au menu principal

Haut de page

Compte candidat

> > Créer un compte